10 Immanquables à Voir à Bangkok

Bangkok est tout ce que vous imaginez de la capitale thaïlandaise: c’est bruyant, bondé, coloré, excitant, exaltant, exaspérant et souriant. Il y a des sites anciens à visiter et des centres commerciaux modernes qui ont une ambiance kitsch et haut de gamme. Bangkok peut être accablante, car sa force vitale vous frappe au visage, mais c’est une ville fascinante qui représente la tension de l’Asie du Sud-Est entre les pays développés et les pays en développement.

Bangkok sert également de porte d’entrée vers de nombreuses autres parties de la Thaïlande. De là, vous pouvez prendre un vol court pour Phuket, Chiang Mai, Koh Samui et d’autres destinations populaires. Vous pouvez aussi monter à bord d’un train ou monter dans un bus pour presque rien, et visiter les trésors nationaux comme Ayutthaya, Lopburi, ainsi que d’autres joyaux du pays.

Le Grand Palais

Si vous ne visitez qu’une seule attraction touristique historique majeure à Bangkok, optez pour le Grand Palais. Le complexe royal est à la hauteur de son nom, avec des structures spectaculaires. C’est aussi la maison de Wat Phra Kaeo, qui abrite le Bouddha d’Émeraude. Construit en 1782, le grand palais fut la résidence royale pendant des générations et est encore utilisé pour des cérémonies importantes ou accueille les chefs d’État. Habillez-vous modestement en visitant le Grand Palais, ce qui signifie essentiellement couvrir vos bras et jambes et éviter de porter des vêtements négligés.

Pour éviter les tracas et profiter au maximum de votre visite, prenez un tiquet incluant le Grand Palace et le Wat Phra Kaew. Il s’agit d’une demi-journée de visite touristique, le matin ou l’après-midi, avec un guide local pour mieux comprendre ce que vous visitez. Sans guide, il est facile de passer à côté d’éléments importants ou de ne pas comprendre la pertinence de ce que vous voyez, et le ramassage à l’hôtel rend l’expérience encore plus simple.

Wat Pho

Situé au sud du Grand Palace, Wat Pho est visite interessante. Aussi connu sous le nom de Wat Chetuphon, le temple a été construit par le roi Rama Ier et est le plus ancien temple de Bangkok. Il a longtemps été considérée comme un lieu de guérison, et était célèbre il y a des siècles pour sa pharmacie et comme étant la première université de Thaïlande, toutes deux établies par le roi Rama III. Vous pouvez obtenir un massage thaïlandais ou un massage des pieds à l’école de médecine traditionnelle sur place, mais les prix sont beaucoup plus élevés que ce que vous trouverez dans les salons de massage ailleurs dans la ville.

Aujourd’hui Wat Pho est surtout connu pour le Temple du Bouddha Incliné, où l’on trouve une statue si grande (45 m de long et 15 m de haut), qu’on ne peut la voir dans son intégralité que par sections. La plante des pieds, incrustée d’une myriade de pierres précieuses, est particulièrement intéressante avec les 108 signes de la vraie foi. Cherchez aussi les longs lobes qui signifient la naissance noble, et la configuration de la main en forme de lotus-boule pour symboliser la pureté et la beauté.

Wat Arun

Wat Arun est une sorte de complexe triomphal, qui remonte à des batailles anciennes entre l’ancien Siam et la Birmanie. Après être tombé aux mains des Birmans, Ayutthaya a été réduit en ruines et en cendres. Mais le général Taksin et les survivants restants jurèrent de marcher « jusqu’ à ce que le soleil se lève de nouveau » et d’ y construire un temple. Wat Arun, le temple de l’aube, était ce temple. C’est là que le nouveau roi construisit plus tard son palais royal et une chapelle privée. Si vous montez au sommet de la colline juste avant le coucher du soleil, vous serez récompensé par une vue inoubliable alors que le soleil se couche sur la rivière Chao Praya. Même si vous n’avez pas l’intention de faire l’ascension, le coucher du soleil est vraiment le moment de profiter de cet endroit dans toute sa splendeur.

Wat Traimit: Le Temple du Bouddha d’Or

Au cours des années 1950, la Compagnie de l’Asie de l’Est a acheté le terrain autour du temple. Une condition de la vente était l’enlèvement d’une statue de plâtre de Bouddha, mais la statue s’avéra trop lourde pour la grue utilisée. Le câble s’est rompu et la mission a été abandonnée, la statue étant laissé à l’endroit où elle est tombé pendant la nuit. C’était la saison des pluies, et quand le lendemain matin, des moines sont passés devant, ils ont remarqué une lueur d’or qui brillait à travers le plâtre. Le revêtement a été enlevé, révélant un Bouddha de 3,5 m coulé à partir de 5,5 tonnes d’or massif. Toutes les tentatives visant à retracer l’origine de cette statue inestimable ont échoué jusqu’à présent, mais on suppose qu’elle date de la période Sukhothai, lorsque les envahisseurs menaçaient le pays et ses trésors, et qu’il devint pratique courante de dissimuler de précieuses figures de Bouddha sous un enduit de plâtre. Personne ne sait comment la statue est arrivé à Bangkok.

Wat Suthat

Wat Suthat, adjacent au Grand Swing, est l’un des temples bouddhistes les plus anciens et les plus beaux de Bangkok. Trois rois participèrent à sa construction: elle fut commencée peu après le couronnement de Rama Ier (fondateur de la dynastie des Chakri) en 1782, poursuivie par Rama II, et achevée dix ans plus tard par Rama III. Outre son architecture charmante, le temple possède des peintures murales d’un intérêt exceptionnel. Wat Suthat est moins populaire que certains des autres ensembles de temples de la ville, mais vous vivrez une expérience plus paisible et intime ici.

Le Musée National et le Palais Wang Na

Les passionnés d’histoire, en particulier, voudront consacrer au moins une demi-journée de visite au musée national, sinon plus. Jusqu’au milieu des années 70, c’était le seul musée thaïlandais, ce qui explique l’importance de sa collection. Heureusement, presque toutes les expositions sont étiquetées en thaïlandais et en anglais et des visites guidées sont également offertes en anglais, de sorte que vous ne manquerez aucune des fascinantes histoires anciennes et contemporaines du pays. L’ancien palais Wang Na, construit par Rama I, reste essentiellement tel qu’il était à l’époque, et se présente comme un témoignage de l’histoire thaïlandaise. Les visiteurs peuvent admirer des artefacts religieux et cérémoniels, des céramiques, des jeux, des armes, des instruments de musique et le trône du vice-roi, ainsi qu’une impressionnante collection de figurines de Bouddha disposées selon l’époque.

Le Marché de Chatuchak

Ce marché de Bangkok est le plus grand au monde. Ici, les clients y trouvent tout, des bijoux et des icônes religieuses aux animaux, en passant par les délicieux aliments. Il y a 15 000 stands, qui offrent à peu près tout ce que vous pouvez imaginer. C’est une excellente visite pour se mêler aux locaux et vous plonger dans la vie quotidienne thaïlandaise. Arrivez tôt (très tôt même) et prévoyez du temps si vous voulez rendre justice à cet endroit.

Le Marché flottant Damnoen Saduak

Pour une expérience de marché encore plus intéressante, vous pouvez aler à Damnoen Saduak, le célèbre marché flottant situé à Ratchaburi. La popularité des marchés flottants a valu à Bangkok le surnom de « Venise de l’Orient », n’oubliez pas que c’est devenu un piège à touristes, alors n’attendez pas une matinée exclusive de shopping en bateau. Mais vous pourrez acheter des aliments frais et délicieux et interagir avec la population locale de façon authentique. Vous pouvez trouver des tour organisés de qualité et plus intimistes donc renseignez vous bien sur le sujet, autrement vous serez pris dans un flot de touristes de manière industrielle.

Khao San Road

C’est le fameux quartier des randonneurs de Bangkok, un quartier bourré de maisons d’hôtes, de vendeurs de nourriture, de stands de vêtements et de voyageurs de tous les coins du globe. Vous devrez puiser dans votre patience lorsque vous traînerez ici parce que, bien qu’il soit coloré et excitant à sa façon, les foules, les odeurs et la musique lancinante peuvent vous mettre a bout de nerfs. Mais c’est un endroit idéal pour vous procurer quelques pantalons de pêcheur authentiques, parcourir les trésors dans une librairie d’occasion, et manger dans quelques délicieux restaurants de quartier indiens.

 

Le Parc Lumpini

Le parc Lumpini offre aux visiteurs une oasis de verdure au milieu de la circulation et du chaos de Bangkok. Traînez sur l’une des pelouses, profitez de l’ombre d’une pagode chinoise, ou prenez un bateau sur le lac. Le parc Lumpini est un endroit idéal pour passer l’après-midi à profiter du contraste entre le parc tranquille et les gratte-ciel qui s’élèvent tout autour. Notez que le parc a été le théâtre de manifestations antigouvernementales parfois violentes dans le passé, alors assurez-vous de vérifier la situation politique du pays, au moment ou vous vous y rendez, avant de visiter le parc.